(New York) Johnson & Johnson est devenu mercredi le quatrième groupe pharmaceutique à lancer aux États-Unis un essai clinique de phase 3 sur un vaccin expérimental contre la COVID-19 en une seule dose, avec 60 000 personnes sur trois continents.

Le laboratoire américain s’attend à obtenir les résultats des essais de cette phase 3 d’ici fin 2020 ou début 2021, a déclaré le directeur scientifique de J&J, Paul Stoffels, lors d’une conférence de presse conjointe avec des responsables des Instituts nationaux de la santé (NIH) et de l’administration Donald Trump. Si les résultats sont positifs, l’entreprise espère pouvoir rapidement déposer une demande d’autorisation en urgence auprès de l’Agence américaine du médicament (FDA), mais J&J prévoit de lancer la fabrication de son vaccin avant son homologation par les autorités sanitaires afin de pouvoir commencer rapidement à le distribuer.

Lire aussi: Talc/cancer : le groupe Johnson & Johnson condamné par la justice américaine à payer 2,1 milliards de dollars

[Lire la suite…]

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici