Le lundi 08 juin 2020, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé, à Abidjan, un prêt de 75 millions d’euros (soit environ 49,12 milliards FCFA) sous forme d’appui budgétaire, en faveur de la Côte d’Ivoire. Et ce dans l’objectif d’aider le pays à renforcer sa stratégie de lutte contre la COVID-19.

Cette aide intervient dans le cadre de la Facilité de réponse rapide à la pandémie de Covid-19 (CRF). Elle devra permettre de maîtriser la propagation du virus mais aussi de renforcer la capacité de résilience des populations vulnérables, de maintenir l’outil productif pour relancer l’économie ivoirienne après la crise et de préserver des emplois.

Ce soutien financier aura deux principaux objectifs, à savoir:

D’une part il permettra d’augmenter le nombre de tests de diagnostic d’ici la fin décembre 2020, et de renforcer les capacités de prise en charge des malades dans le courant du troisième trimestre de 2020.

D’autre part le programme vise à soutenir les mesures et actions limitant l’impact de la pandémie sur les populations les plus vulnérables du pays. Il s’agit non seulement d’étendre le programme de transferts monétaires au bénéfice de 117.180 nouveaux ménages, qui bénéficieront chacun de 75 000 francs CFA (environ 114 euros) mais aussi de prendre en charge les factures d’eau et d’électricité d’un million de ménages et de nourrir deux millions d’enfants vulnérables d’ici à la fin de l’année 2020.

« Je félicite les Autorités ivoiriennes pour avoir adopté très rapidement et selon une approche participative, des mesures pour endiguer la propagation du COVID-19 et en atténuer les impacts sur les acteurs économiques et sur les populations vulnérables. L’approbation du Programme de ce jour est la matérialisation de l’engagement pris par la Banque dès le début de la crise sanitaire en cours, de soutenir les efforts importants déployés par le Gouvernement ivoirien dans le cadre de la riposte contre cette pandémie.», s’est exprimé Marie-Laure Akin-Olugbade, directrice générale de la Banque pour l’Afrique de l’Ouest.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici