Amadou-Hott-Ministre-de-lEconomie-du-Plan-et-de-la-Coopération-et-Monsieur-Bénoit-Thierry-Représentant-Résident-du-FIDA

Dans le cadre du Programme conjoint Sahel en réponse aux défis COVID-19 et aux conflits et changements climatiques, le pays de la Teranga (Sénégal) a reçu un prêt de 3.74 milliards FCFA de la part du Fonds international de développement agricole (FIDA). La ratification de la convention a été faite en présence du ministre de l’Economie du Sénégal Amadou Hott et du Représentant du Fonds international de développement agricole (FIDA) au Sénégal, Benoit Thierry, qui est par ailleurs le Directeur du Bureau sous régional Afrique de l’Ouest. 

En claire, le but majeur de ce programme est de consolider les moyens d’existence des petits producteurs, en particulier les femmes et les jeunes vivant en zones transfrontalières, par l’adoption de pratiques de production durables et d’approches de cohésion sociale et de transformation du genre.

“Je me réjouis du travail important réalisé dans le cadre du nouveau Programme d’options stratégiques pour le pays (COSOP) 2019-2024, d’environ 70 millions d’USD, soit environ 35 milliards FCFA, validé par le Gouvernement en décembre 2018 et approuvé par le Conseil d’Administration du FIDA”, a déclaré le ministre Amadou Hott.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici