En partenariat avec la Fondation du fonds souverain singapourien Temasek, ARISE distribue actuellement des kits de test au Gabon, au Bénin, au Togo et en Mauritanie permettant la réalisation de 80 000 tests de diagnostic du Covid-19 au niveau national.

Dans l’objectif de participer à l’élimination du coronavirus dans ses pays partenaires, ARISE organise la distribution de kits de test de dépistage du Covid-19 au Gabon, au Bénin, au Togo et en Mauritanie. Et ceavec le soutien de la Fondation internationale Temasek, l’organisation caritative du fonds souverain singapourien éponyme.

Cette action s’inscrit ainsi dans la continuité de la distribution massive de matériel médical (masques, gants, gel désinfectant, tenues de protection, thermoflashs médicaux…) réalisée en Afrique de l’Ouest entre le 29 mars et le 6 avril dernier.

Développée par l’Agence pour la science, la technologie et la recherche (A*STAR) et l’hôpital Tan Tock Seng de Singapour, le Fortitude Kit 2.0, qui a déjà été déployé dans une vingtaine de pays, permet de détecter la présence du virus SARS-CoV-2 à l’origine du Covid-19 rapidement et avec une grande précision.

Comprenant tout le matériel nécessaire à la réalisation de tests virologiques RT-PCR, qui nécessitent un prélèvement nasal, 200 tests peuvent être réalisés à partir de chaque kit. Sa technologie, qui cible la partie du génome du virus la moins sujette aux mutations, permet de détecter en temps réel le matériel génétique du virus et d’obtenir un diagnostic en 90mn, sans risque de faux positif ni de faux négatif.

« Après avoir mis à disposition de ses partenaires africains des millions d’équipements médicaux de première nécessité très rapidement après les premiers cas de contamination sur le continent, ARISE tient aujourd’hui à les accompagner dans leur sortie de crise. En garantissant la fiabilité des résultats de détection du Covid, les tests de dépistage issus du Fortitude Kit 2.0 permettront de renforcer les capacités locales de diagnostic, contribuant à endiguer la circulation locale du virus », s’est exprimé Alain Saraka, directeur financier d’ARISE.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici