L’Université de Lomé (U.L) annonce le démarrage des tests de son remède à la Covid-19 sur les humains, à partir du 1er septembre prochain.

Et ce après le remède malgache qui jusque là n’est pas encore approuvé par l’OMS.

À lire aussi: CovidOrganics: L’OMS accepte enfin une collaboration avec Madagascar

L’U.L « a fait le choix de rechercher une solution endogène face à la Covid-19, avec des molécules provenant de la pharmacopée. Après des tests in vitro, puis in vivo sur les animaux, l’institution vient d’annoncer le passage aux tests sur les humains, à partir du 1er septembre 2020 », informe-t-elle.

L’association Hydroxychloroquine + Azithromycine sera utilisé comme le traitement de référence en vue de comparer l’efficacité des quatre phytomédicaments sur le plan clinique et virologique.

Il est important de préciser que le pays n’a pas trouvé de remède contre le coronavirus mais des phytomédicaments identifiés comme des immuno-stimulateurs susceptibles d’aider l’organisme à se défendre contre une attaque du COVID-19.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici