La Banque africaine d’import-export Afreximbank se dit prête à lever 5 milliards $ pour acheter des vaccins COVID-19 pour les pays d’Afrique.

John Nkengasong, chef des Centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), a déclaré que l’Afrique devait être proactive dans la course pour obtenir des vaccins contre le nouveau coronavirus qui a infecté plus de 41 millions de personnes dans le monde.

C’est une initiative qui intervient alors que cette course au vaccin est à l’avantage des pays plus riches. Pour preuve le président français Emmanuel Macron disait:

« Nous avons le devoir de soutenir l’Afrique face à la pandémie. Notre initiative pour soutenir la recherche et rendre accessible à tous un vaccin se poursuit. Nous devons aussi mettre en œuvre une stratégie européenne pour l’investissement en Afrique. ».

Pour rappel, un programme du nom de COVAX a été lancé en avril par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Commission européenne et la France en réponse à cette pandémie. Et ce dans le but de rassembler les gouvernements, les organisations mondiales de santé, les fabricants, les scientifiques, le secteur privé, la société civile afin de fournir un accès innovant et équitable aux diagnostics, traitements et vaccins COVID-19. 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici