Dans l’objectif de lutter contre la déforestation et de réhabiliter la forêt classée de Cavally en Côte d’Ivoire, Nestlé a annoncé un investissement de 2,5 millions de francs suisses soit 1.53 milliard FCFA pour financer les efforts visant à mettre un terme à la déforestation de la réserve forestière de Cavally, en Côte d’Ivoire, et à restaurer la forêt dégradée.

Lire aussi: L’allemagne accorde 9 millions d’euros à la Côte d’Ivoire pour financer l’activité agricole

L’accord de financement a été signé entre M. Alain-Richard Donwahi, ministre des Eaux et Forêts, et M. Thomas Caso, directeur général de Nestlé Côte d’ivoire, en présence via vidéoconférence de M. Magdi Batato, vice-président exécutif, directeur des opérations de Nestlé.

“la lutte contre la déforestation liée au cacao fait partie de l’ambition de Nestlé de transformer sa chaîne d’approvisionnement agricole en la rendant plus respectueuse du climat et plus résiliente. Cette décision s’inscrit dans le cadre de notre engagement de la lutte contre le changement climatique et contribuera à l’atteinte de notre objectif “zéro émission net” d’ici à 2050″, s’est exprimé M. Magdi Batato, vice-président exécutif, directeur des opérations de la firme.

Lire aussi: Côte d’Ivoire: PALMCI enregistre une perte de 5,562 milliards FCFA en 2019

“Nous continuerons à travailler avec les gouvernements et d’autres parties prenantes pour aider à protéger et restaurer les réserves forestières et améliorer la qualité de vie des communautés. Ces initiatives devraient promouvoir une production de cacao durable et des communautés prospères”, a ajouté le directeur général de Nestlé Cote d’Ivoire, M. Thomas Caso.

Pour rappel, la déforestation a coûté entre 1960 et 2015, près de 12,5 millions d’hectares de forêt à la Côte d’Ivoire.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici