Pour la deuxième année, PALMCI enregistre un déficit. La perte nette a été réduite en 2019 et s’établit à 5,562 milliards FCFA.

Le chiffre d’affaires de la PALMCI, une filiale du groupe SIFCA de production d’huile de palme, a augmenté de 3,794 milliards FCFA (+4%). Palmci vend la quasi-totalité de sa production annuelle d’environ 280 000 tonnes d’huile de palme brute à Sania, une autre filiale du groupe.

La valeur ajoutée, qui mesure la richesse brute créée par l’entreprise, a augmenté de 24% et s’élève à 28,315 milliards FCFA. L’excédent brut d’exploitation est positif et est en hausse de 4,211 milliards FCFA (+203%). Il est de 6,281 milliards FCFA.

Les charges de personnel de la société se sont établies à 22,034 milliards de FCFA contre 20,809 milliards en 2018.

L’excédent brut d’exploitation progresse de 4,212 milliards de FCFA à 6,281 milliards de FCFA.

Le résultat d’exploitation reste négatif et est de 3,978 milliards FCFA. Il a baissé de 66 % comparé à 2018.

La perte nette passe de 12,6 milliards FCFA en 2018 à 5, 562 milliards FCFA en 2019.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici