L’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire ( UNJCI), la faîtière des organisations professionnelles des médias ivoiriens, a annoncé jeudi à Abidjan, l’institution d’un « prix Ebony» pour récompenser le meilleur journaliste de la presse numérique portant à quatre ( Ebony presse écrite, Ebony Radio et Ebony Télé), les prix devant concourir pour la 22è édition du « Week-end des Ebony» prévue du 04 au 06 décembre prochain à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne.

« Il y a une innovation majeure cette année. Nous aurons le prix Ebony de la presse numérique qui va porter à quatre les prix en compétition pour le super Ebony», a indiqué Jean-Claude Coulibaly, le président de l’UNJCI dans une conférence de presse. 

Énumérant les différentes récompenses de ce concours, M. Coulibaly a fait savoir que plusieurs prix sectoriels seront décernés au  cours de cette édition. Il a cité entre autres, le prix spécial Diegou Bailly de la meilleure enquête, le prix Nady Rayess du meilleur journaliste en économie, le prix du meilleur présentateur du journal télévisé, le prix pour la promotion des transports, le prix de la meilleure entreprise de presse et le prix de la cohésion sociale et de solidarité. 

« L’objectif pour nous, c’est de valoriser notre métier. C’est de mettre en lumière les meilleures d’entre nous. Ebony est un prix très crédible car tout se fait dans la transparence», a soutenu M. Coulibaly. 

La 22ème édition des Ebony qui a été lancée officiellement le jeudi 27 août dernier à Abidjan, se tiendra du 04 au 06 décembre prochain à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne autour du thème : « Quel journalisme pour une Côte d’Ivoire rassemblée ? ». 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici