En république centrafricaine, le Ministre d’État en charge de l’Economie, du plan et de la coopération internationale Félix MOLOUA a signé un accord de financement avec le Directeur pays de l’Agence française de développement (AFD) sur un programme de formation et emploi des jeunes en République centrafricaine dénommé « Maïngo ti a masséka ».

D’un coût de 6,5 milliards de FCFA et d’une durée de 4 ans, ce programme s’inscrit dans le cadre de l’initiative MINKA, un Fonds pour la Paix et la résilience en faveur de la RCA.

L’objectif général de ce programme vise à renforcer les opportunités socio-économiques de jeunes les plus fragiles et particulièrement les femmes par l’amélioration de l’employabilité à Bangui et sa périphérie, ainsi que dans la zone sud-ouest/ouest, et de réduire l’attractivité des groupes armés ou des activités illégales auprès de la jeunesse, pour contribuer à la sortie de crise et la consolidation de la paix.

Les cibles bénéficiaires de ce programme sont : les jeunes filles et garçons âgés de 15 à 24 ans et résidant dans la ville de Bangui et ses périphéries, dans les provinces notamment Bouar, Berberati, Carnot et M’baïki, les Centres de formation professionnelle, ateliers d’apprentissages et l’ACFPE, les organisations de la société civile et leurs staffs impliqués dans la mise en œuvre du projet, les proches des jeunes filles et garçons bénéficiant directement du projet, les proches du personnel des centres de formation professionnelle et ateliers d’apprentissage, et les institutions employant les jeunes sortant des centres de formation professionnelle.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici