Le seul candidat sud-africain Patrice Motsepe a été élu président de la Confédération africaine de football (CAF) à Rabat ce vendredi. Il a plaidé pour l’unité alors que l’on cherche à réparer l’organisation en difficulté.

“L’Afrique a besoin de la sagesse collective, mais aussi du talent et de la sagesse exceptionnels de chaque président (d’association nationale de football) et de chaque nation membre”, a-t-il déclaré.

“Lorsque nous travaillerons tous ensemble, le football en Afrique connaîtra un succès et une croissance qu’il n’a pas connu dans le passé.”

En novembre dernier, le malgache Ahmad Ahmad est devenu le premier président de la CAF à être banni par la FIFA, avec une suspension de cinq ans pour «problèmes de gouvernance» ramenée à deux après avoir fait appel au Tribunal arbitral du sport.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici