Le seul candidat sud-africain Patrice Motsepe a été élu président de la Confédération africaine de football (CAF) à Rabat ce vendredi. Il a plaidé pour l’unité alors que l’on cherche à réparer l’organisation en difficulté.

« L’Afrique a besoin de la sagesse collective, mais aussi du talent et de la sagesse exceptionnels de chaque président (d’association nationale de football) et de chaque nation membre », a-t-il déclaré.

« Lorsque nous travaillerons tous ensemble, le football en Afrique connaîtra un succès et une croissance qu’il n’a pas connu dans le passé. »

En novembre dernier, le malgache Ahmad Ahmad est devenu le premier président de la CAF à être banni par la FIFA, avec une suspension de cinq ans pour «problèmes de gouvernance» ramenée à deux après avoir fait appel au Tribunal arbitral du sport.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici