L’armée burkinabè a affirmé lundi avoir “neutralisé” une vingtaine de terroristes les 11 et 13 septembre dernier, dans des opérations de sécurisation dans le Sahel et le nord du pays.

La première opération a eu lieu le 11 septembre 2020 et a fait suite à une embuscade tendue contre une unité à Mentao le 10 septembre 2020. Bilan: 11 terroristes ont été tués et du matériel a été récupéré.

La seconde traque a été menée le 13 septembre 2020 dans le Loroum contre un groupe armé. L’intervention combinée entre les forces terrestres et aériennes a permis de neutraliser une quinzaine de terroristes, toujours selon l’armée. De l’armement a été récupéré et des moyens roulants détruits.

Il faut noter que le pays est en proie aux attaques terroristes depuis 2015, faisant de nombreuses victimes et des milliers de déplacés.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici