Structurellement déficitaire, la balance commerciale du Burkina Faso est exceptionnellement Excédentaire au deuxième trimestre 2020, selon les données établies par l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD).

« Ce fait est dû à l’effet conjugué d’une hausse des exportations et d’une baisse des importations en valeur au cours du trimestre », explique l’INSD dans sa note trimestrielle sur les statistiques du commerce extérieur. La balance commerciale est ainsi passée d’un déficit de 18,7 milliards de FCFA au premier trimestre 2020 à un excédent de 55,8 milliards de FCFA, réalisant une amélioration de 397,3% en glissement trimestriel et de 132,9% en glissement annuel.

La note trimestrielle retraçant la situation du commerce extérieur du Burkina Faso au cours du deuxième trimestre 2020 est tombée ! A ce deuxième trimestre, la balance commerciale, structurellement déficitaire, est exceptionnellement excédentaire. Elle est passée d’un déficit de 18,7 milliards de FCFA au premier trimestre 2020 à un excédent de 55,8 milliards de FCFA au deuxième trimestre 2020, réalisant une amélioration de 397,3 %.

En ce qui concerne les exportations, elles enregistrent à ce second trimestre une hausse de 3,6% par rapport au premier trimestre 2020. La Suisse renforce son positionnement de premier partenaire d’exportations du Burkina Faso. Elle est la destination de 82,7% des exportations totales audit trimestre, en raison essentiellement de l’exportation de l’or non monétaire.
Les importations, par contre, connaissent une baisse de 9% par rapport au premier trimestre 2020. Avec 64, 9 milliards de francs CFA des importations soit 12% de la valeur totale des importations. La République populaire de Chine garde son rang de premier pays fournisseur du Burkina Faso en marchandises au cours de ce deuxième trimestre.

Source: latribunedufaso

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici