Le Burkina Faso a lancé les travaux de construction de la centrale photovoltaïque de Nagréongo (30 MW). Dirigés par Green Yellow et Africa Energy Coopération, le coût de cette centrale est estimé à 30 millions $, soit 17 milliards FCFA.

Au Burkina Faso, la commune rurale de Nagréongo disposera d’une centrale de 30 MW. Celle-ci sera opérationnelle dans 12 mois et est le fruit d’un Partenariat-public-privé (PPP) qui s’étend sur 25 ans et dont la réalisation est confiée exclusivement à GreenYellow, une société indépendante de production d’électricité et de services énergétiques avec son partenaire local burkinabè, Africa Energy Coopération (AEC).

« Dans 12 mois, nous serons réunis ici pour célébrer la mise en service de cette centrale. C’est un investissement de 17 milliards Fcfa (30 millions $) réalisé par Green Yellow avec son partenaire local et l’appui des bailleurs de fonds. La centrale comportera 70 000 panneaux solaires », a affirmé Adrien Santerre, le représentant le directeur général de Green Yellow à la cérémonie de lancement.

La centrale de Nagréongo s’étendra sur une superficie de 52 ha dans le quartier Tibin du village de Linoghin dans la commune rurale de Nagréongo. Elle sera connectée au réseau électrique national via le poste de la SONABEL à Ziniaré, ce qui implique la construction d’une nouvelle ligne de raccordement aérienne en double terne de 21 km.

Son financement et sa mise en oeuvre seront assurés par la société de projet et la propriété transférée lors de la mise en service à la SONABEL qui sera alors responsable de l’exploitation et de la maintenance.

« Pendant la phase de construction, la main d’œuvre locale sera fortement exploitée », s’est exprimé le maire de Nagréongo, Me Herbé Kaboré, . 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici