Au Burkina Faso, douze terroristes ont été tués dans une riposte à l’embuscade tendue par des groupes terroristes ayant fait 14 morts dans les rangs de l’armée burkinabè à Tin-Akoff. L’annonce a été faite ce 16 novembre par l’armée burkinabè à travers un communiqué.

L’Etat Major Général des Armées a présenté, ce lundi 16 novembre 2020, le point de la situation hebdomadaire des opérations de sécurisation. Ce point fait état de 14 militaires tués dans une embuscade et 12 terroristes abattus à Tin-Akoff.

Dans la région du Nord, une unité du détachement militaire de Tin-Akoff en mission de reconnaissance sur l’axe Tin-Akoff-Gorom, est tombée dans une embuscade à hauteur Bediabé dans la province de l’Oudalan. Le bilan fait état de 14 militaires tués et 8 autres blessés qui ont été évacués et pris en charge. Du côté ennemi, il ressort du point hebdomadaire que 12 assaillants ont été abattus.

Dans la même journée du 11 novembre 2020, les groupements de forces du secteur Centre et Est ont apporté leur soutien aux populations afin de maitriser des flammes.  « Suite à un incendie survenu au marché de Gayéri, le détachement de la localité est intervenu pour aider les populations à éteindre les flammes », lit-on dans le point hebdomadaire.

A l’occasion de l’élection présidentielle, les groupements des forces ont engagé des opérations, dans le but de contribuer au bon déroulement du processus électoral. A cet effet, des escortes ont été menées du 9 au 15 novembre 2020, au profit de la CENI, dans les différentes régions du pays, afin de sécuriser les élections présidentielle et législatives.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici