(BOAD) – La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a le plaisir d’annoncer la nomination de M. Ibrahima DIOUF comme Conseiller Spécial du Président de la BOAD.

En tant que conseiller spécial du Président de la BOAD, M. DIOUF saura, avec ses conseils, tirés de sa riche expérience de plus de 30 ans dans le secteur bancaire africain et international, expliquer les dossiers stratégiques de l’institution, pour lesquels le Président de la BOAD le demandera.

Spécialiste de l’audit, de la gouvernance et de la finance bancaire, Ibrahima DIOUF a débuté sa carrière en tant que Directeur des Opérations puis comme Account Manager chez BICIS-DAKAR (SENEGAL) en 1989 avant de rejoindre CBAO Dakar en tant que Directeur des Grandes Entreprises. Par la suite, il a été Vice-Président de CITIGROUP Dakar, Bruxelles et Londres, où il a rejoint le siège du Groupe en tant que «Senior Auditor» et Chef de Mission. Directeur Groupe Risques Opérationnels & Contrôle Interne chez BARCLAYS BANK Africa et basé à DUBAI de 2007 à 2011, il a géré, entre autres, le contrôle et les risques opérationnels pour les marchés émergents (Emirats Arabes Unis et région du Golfe, Egypte & Afrique du Nord, Afrique subsaharienne , Inde et océan Indien, Pakistan et Russie).

Avant de rejoindre le bureau du Président de la BOAD, M. DIOUF occupait depuis septembre 2016 le poste de Directeur Général d’EBI SA, filiale internationale du groupe bancaire panafricain Ecobank Transnational Incorporated (ETI) pour la France et le Royaume-Uni. zone, Chine et Emirats Arabes Unis.

Membre du Comité Exécutif (GEC), Senior Vice-Président et Directeur en charge de l’Audit Interne du Groupe ETI de juillet 2011 à août 2016, il a été un interlocuteur privilégié auprès des Banques Centrales du continent africain et a joué le rôle de conseiller à la direction générale des projets stratégiques.

Au moment de quitter ETI, Monsieur DIOUF était également Président du Conseil d’Administration d’AFRICA RAPIDTRANSFER SA (France) et Administrateur d’Ecobank Sénégal.

Ibrahima DIOUF est titulaire d’un Executive MBA de la Harvard Business School (Advanced Management Program – AMP / Boston-USA) et d’un MBA de l’Université de Dallas – Texas (USA) en International Business Management.

En réponse à sa nomination, M. Ibrahima DIOUF: « Je suis très heureux de revenir en Afrique et surtout de rejoindre la famille BOAD. C’est un grand privilège de travailler avec le Président Ekué, que je remercie pour sa confiance. Notre seul objectif est de participer au développement économique de notre région, qui se mesurera en fait à la mesure de l’impact social et environnemental des actions de notre institution sur les conditions de vie de nos populations.

Président Serge EKUE sur le choix de M. DIOUF: «M. Ibrahima DIOUF est un cadre supérieur africain ayant une bonne connaissance du secteur bancaire en Afrique et au niveau international. Je suis convaincu qu’avec son expertise reconnue, nous pouvons donner une dimension différente au rayonnement de la banque.

À propos de la Banque ouest-africaine de développement

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l’institution conjointe de financement du développement des Etats de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA). Etablissement public à caractère international, la BOAD a pour objet, selon les termes de l’article 2 de ses statuts, « de promouvoir le développement équilibré des Etats membres et de réaliser l’intégration économique de l’Afrique de l’Ouest » en finançant un développement prioritaire projets. . Il est accrédité auprès des trois mécanismes de financement du financement climatique (FEM, AF, GCF). La BOAD est observatrice à la CCNUCC depuis 2009 et participe activement aux discussions sur la construction d’une architecture internationale de financement climatique. Depuis janvier 2013, il abrite le premier Centre de collaboration régional (CRC) pour le mécanisme de développement propre (MDP), qui vise à fournir un soutien direct aux gouvernements, aux ONG et au secteur privé pour l’identification et le développement de projets MDP. Elle s’engage pour la neutralité carbone d’ici 2023 et est membre actif de l’International Development Finance Club (IDFC), qui regroupe 24 banques de développement nationales, régionales et bilatérales.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici