La branche Grid Solutions de GE Renewable Energy, la filiale du géant américain General Electric (GE) vient de décrocher un contrat de 47 millions $ pour la construction et la modernisation de plusieurs sous-stations au Bénin. Entièrement financé par la Millennium Challenge Corporation (MCC), ce projet a pour but est d’améliorer la performance du réseau électrique national du Bénin.

« Ce projet a été conçu pour renforcer le réseau du pays et gérer les pertes d’électricité au cours du transport, étant donné que le Bénin importe une partie de son électricité depuis les pays voisins », explique GE Grid Solutions.

L’entreprise aura pour mission de renouveler sept sous-stations existantes, notamment celle de Vedoko, la plus importante du pays, située dans une position stratégique pour le renforcement des infrastructures de transmission (électrique) du pays. GE Grid Solutions assurera également la modernisation et l’extension des sous-stations de Maria-Gleta, de Berecingou, de Djougou, de Bohicon, de Natitingou et de Parakou. Selon l’entreprise américaine, ce projet est crucial pour la poursuite du processus d’électrification du Bénin dans la mesure où seulement un tiers de la population du pays a accès à l’électricité, et la consommation totale par habitant est faible en raison de l’accès et de la disponibilité limitée…

« GE fournira une solution clé en main, comprenant la conception, les travaux de génie civil, le transport local et la mise en service des installations. La fourniture inclut tous les équipements électriques auxiliaires et les équipements haute tension des sous-stations, notamment les commutateurs isolés au gaz, les transformateurs de puissance, les disjoncteurs, les sectionneurs et les commutateurs de mise à la terre, les transformateurs de mesure, les condensateurs ainsi que les services de contrôle et de protection », explique cette entreprise engagée dans un processus de développement de ses activités sur le continent africain.

Galvanisé par son nouveau contrat, GE Renewable Energy prévoit désormais d’ouvrir un bureau au Bénin pour faciliter le recrutement de la main-d’œuvre locale en vue de la réalisation de sa mission. Les travaux de construction et de modernisation des 11 sous-stations devraient commencer bientôt pour s’achever en 2022.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici