Yacine Diama Fal, directrice générale adjointe et responsable-pays de la Banque pour la Tunisie.

Ce mercredi 3 juin à Abidjan, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, un prêt de 180 millions d’euros (environ 119 milliards de FCFA) en faveur de la Tunisie pour financer le programme d’appui à la réponse au Covid-19 par l’inclusion sociale et l’emploi (PARISE), a annoncé l’institution financière dans un communiqué.

Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque pour l’Afrique du Nord.

D’après le DG de l’institution financière pour l’Afrique du Nord, Mohamed El Azizi, la BAD reste mobilisé pour soutenir la Tunisie. « Protéger les populations, renforcer la résilience des systèmes de santé et de protection sociale, préserver les emplois et accélérer la relance économique par des investissements stratégiques sont nos priorités » dixit Mohamed El Azizi.

Le programme appuiera, les mesures prises pour aider à contenir la propagation du virus, à renforcer la résilience du système de santé et à élargir la couverture sociale aux populations les plus vulnérables. Il contribuera à renforcer le dépistage précoce à travers l’utilisation de tests rapides au profit de 450 000 personnes et il étendra la couverture sociale pour plus de deux millions de personnes, tout en protégeant 140 000 retraités aux faibles revenus, précise la BAD.

Aussi , il permettra de préserver les emplois fragilisés par la crise et de renforcer la dynamique d’inclusion sociale.

À propos de la PARISE:

Le PARISE a pour objectif immédiat de renforcer la réponse sanitaire du pays et d’atténuer les impacts socio-économiques de la crise sur les populations les plus vulnérables, en particulier pour les femmes et les jeunes.

« Nous soutenons la Tunisie en déployant une assistance ponctuelle en faveur de plus de deux millions de personnes dont 70% de femmes, de 350 000 TPE et de près de 800 entreprises exportatrices afin d’aider les plus vulnérables à faire face aux conséquences économiques et sociales de la crise. En parallèle, près d’un demi-million de personnes pourront être testées », a assuré la directrice générale adjointe et responsable-pays de la Banque pour la Tunisie, Yacine Diama Fal.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici