Une étude de la Banque africaine de développement, BAD, a placé le Rwanda en tête d’Afrique de l’Est avec la croissance économique la plus élevée malgré l’épidémie du coronavirus.

La BAD indique que le Rwanda et la Tanzanie sont les seuls pays à croître économiquement malgré l’épidémie de coronavirus, où tout devrait augmenter de plus de 4%.

Avant l’épidémie, l’économie rwandaise devait croître à un taux de 8,0% en 2020 et 8,2% en 2021. La BAD estime qu’après COVID-19 pourrait croître à un taux de 4,2% et 6,4% en 2020 et 2021, alors que les choses allaient mal, augmentant de 2,9% et 4,7% au cours des deux années.

Tandis que l’économie de la Tanzanie devrait croître de 5,2% et 6,3% en 2020 et 2020, respectivement, tandis que la volatilité devrait augmenter de 4,0% et 4,2% en 2020 et 2021.

Une comparaison de la Banque de développement économique de l’Afrique de l’Est (BERD) montre qu’aujourd’hui la croissance économique est basée sur l’agriculture.

Avant le déclenchement de l’épidémie de coronavirus, le développement de l’Afrique était marqué par la croissance économique dans des pays comme le Rwanda, le Soudan du Sud, l’Éthiopie, la Tanzanie, l’Ouganda, le Kenya et Djibouti.

La BAD explique que la région de l’Afrique de l’Est est la région avec la plus forte croissance économique en Afrique bien que son produit intérieur brut ait baissé de 5,2% en 2018 à 5% en 2019.

Avant le coronavirus, la croissance économique devrait atteindre 5,1% en 2020 et 5,4% en 2021.

Selon la banque, trois des 10 économies à la croissance la plus rapide au monde, en Afrique, au Rwanda, en Éthiopie et en Tanzanie, continueront de se renforcer après l’épidémie.

Il souligne également qu’avant l’épidémie, la croissance économique de l’Afrique de l’Est était estimée à 5,1% en 2020 et 5,4% en 2021, faisant de la région la région la plus prospère économiquement du monde.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici