AXA et The Western Union Company lancent une collaboration dans le but de fournir des produits d’assurance abordables aux utilisateurs de westernunion.com.

En combinant assurance et services de transfert d’argent, les deux groupes contribueront à mieux couvrir les travailleurs migrants et leurs familles dans leur pays d’origine. Un premier projet pilote, appelé «Transfer Protect», lancé cette semaine en France avec AXA Partners, offre aux utilisateurs de westernunion.com la possibilité de souscrire une assurance vie et invalidité en toute simplicité* .

Désormais, les expéditeurs de fonds pourront ainsi avoir l’esprit tranquille, sachant que le membre de leur famille ou la personne qu’ils ont désignée recevra un paiement en cas de décès ou d’invalidité.

« Nos clients dans le monde entier font confiance à Western Union pour leurs transferts d’argent les plus importants et les plus complexes. Ils attendent également des services à valeur ajoutée pour mieux gérer leurs finances et atteindre leurs objectifs de long terme. Enrichir l’offre que nous proposons à notre clientèle mondiale est l’un des axes essentiels de notre stratégie. Ce nouveau partenariat nous permettra de proposer des services complémentaires à des millions d’immigrants et binationaux via westernunion.com. AXA est un leader mondial dont la stratégie d’inclusion financière est en phase avec la nôtre, et nous sommes enthousiastes quant aux opportunités que notre collaboration peut offrir », s’est exprimé Hikmet Ersek, Président-directeur général de Western Union.

«AXA est investi dans le développement de solutions d’assurance inclusives, une activité à fort impact social. Nous sommes ravis de pouvoir nous appuyer sur le vaste réseau et la notoriété de Western Union pour servir ses utilisateurs et offrir une protection accessible, pertinente et abordable à ceux qui en ont le plus besoin », a déclaré Thomas Buberl, Directeur général d’AXA.

D’après les analyses du Fonds international de développement agricole , près de 200 millions de personnes, ayant des bas revenus et provenant des classes moyennes des pays émergents, envoient régulièrement de l’argent à leur famille restée dans leur pays d’origine, soutenant ainsi 800 millions de proches.

Mais les migrants qui travaillent à l’étranger sont confrontés à des niveaux importants d’incertitude, en raison de leurs emplois plus risqués et instables.

La perte de leurs sources de revenus peut avoir des conséquences très dommageables pour les familles, pour lesquelles les envois transfrontaliers de fonds représentent en moyenne 60 % de leurs ressources totales.

Ce projet couvre les transferts d’argent sur westernunion.com de la France vers les dix pays africains suivants : Sénégal, Maroc, Côte d’Ivoire, Madagascar, Cameroun, Mali, Bénin, Togo, République du Congo et Guinée

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici