Dangote Cement Cameroun a annoncé avoir vendu 687 000 tonnes de ciment au premier semestre 2020 confortant ainsi son leadership dans un secteur concurrentiel avec la présence de quatre multinationales.

Malgré la pandémie du coronavirus, Dangote Cement Cameroon (DCC) a réalisé une très belle performance durant le premier semestre de cette année. En effet l’entreprise a pu vendre 687 000 tonnes, ce qui représente une hausse de 15% par rapport au précédent exercice.

« Le marché est principalement tiré par les projets de construction individuels et les lotissements publics. Nous estimons notre part de marché à 38% sur la période. Notre usine était pleinement opérationnelle au cours du trimestre sans aucune fermeture imposée par le Covid-19 », a indiqué l’entreprise.

Parmi les chantiers majeurs au Cameroun, on peut citer les travaux liés à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2021 au Cameroun, ce rendez-vous majeur du football continental a transformé le pays en un vaste chantier, puisque les réalisations vont au-delà des seules infrastructures sportives.

En plus de la consommation interne qui a dopé les ventes, DCC exporte également ses produits dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) indépendamment de la présence d’autres cimenteries y compris des usines dudit groupe dans la sous-région.

L’usine de Dangote Cement Cameroon installée à Douala, la métropole économique du pays a une capacité de production de 1,5 million de tonnes de ciment par an extensible à 2 millions de tonnes annuelles.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici