La fintech JUMO, a récemment confirmé qu’elle déposait ses valises au Cameroun et au Nigeria, deux géants d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest. Et ce après avoir clôturé un tour de table de 120 millions de dollars (68 milliards FCFA) dirigé par Fidelity Management & Research Company.

Le cycle, qui marque le premier investissement de Fidelity dans une société africaine, a également vu la participation du géant de la fintech Visa et de la société de gestion d’investissement basée à Londres Kingsway Capital. Il arrive également un an après avoir levé 55 millions de dollars dans un tour de financement similaire sans nom.

D’une valeur actuelle de 400 millions de dollars, JUMO est une fintech sud-africaine spécialisée dans les solutions technologiques associées à la finance. Elle prétend avoir trouvé des solutions technologiques qui permettent d’accorder des microcrédits à des particuliers, en minimisant au maximum son coût du risque qui constitue une vraie source d’inquiétudes pour les institutions financières. 

Par ailleurs, JUMO est déjà présente dans plusieurs pays du continent, notamment la Côte d’Ivoire, le Kenya, le Ghana, l’Ouganda et la Zambie.

Lire aussi: Chipper Cash réussit une levée de 150 millions $, portant sa valorisation à 2 milliards $

Le secteur de la Fintech est un secteur en plein essor (plus de 1,47 millions de dollars levés) sur le continent, il constitue une véritable manne pour les investisseurs.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici