Christian Adovelande, président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et François Jacquier-Pelissier, directeur de l’AFD au Togo, ont signé deux conventions de financement d’un montant total de 175 millions d’euros (soit 114,8 milliards de F CFA). Ces fonds seront destinés à la lutte contre la Covid-19 et la finance climat. Ces appuis sont accompagnés d’une subvention d’assistance technique de 0,6 million d’euros (soit 393 millions de F CFA).

Ce financement global de l’AFD sera mis à la disposition des États-membres et opérateurs économiques de l’UEMOA. 

La première convention d’un montant de 100 millions d’euros (65,6 milliards de FCFA) vise à appuyer la BOAD dans sa réponse face à la crise. 

Dans ce contexte, un prêt d’urgence à taux préférentiel d’un montant unitaire de 15 milliards de FCFA a été débloqué en faveur de chaque État-membre (soit un total de 120 milliards de FCFA). 

En outre, la convention AFD-BOAD financera des investissements de relance économique opérés par le secteur privé de la sous-région pour lequel la BOAD vient de mettre à la disposition des banques commerciales de l’Union une ligne de refinancement d’un montant de 100 milliards de FCFA. 

La seconde convention à hauteur de 75 millions d’euros (49,2 milliards de F CFA) ainsi qu’une subvention de 600 000 euros d’assistance technique contribuera au développement de modèles économiques résilients et bas carbone en zone UEMOA, en densifiant et en réorientant les flux d’investissement vers des projets climat.

La subvention permettra d’appuyer la BOAD dans la déclinaison de sa stratégie Environnement et climat, afin qu’elle soit en mesure d’accompagner durablement ses États-membres et ses partenaires sur le sujet du climat. 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici