À 26 ans, l’ivoirienne Charlette N’Guessan remporte le prix africain de l’innovation en ingénierie grâce à son logiciel d’identification qui ne nécessite pas d’empreinte digitale ou de présence physique. Une véritable fierté pour les couleurs du drapeau ivoirien.

Son équipe et elle, spécialisées dans la technologie doivent ce sacre à Bace API, une solution de la Start Up dont elle en est la fondatrice. Il s’agit d’un appareil purement adapté pour les technologies de reconnaissance faciale et d’intelligence artificielle.

Cette invention est destinée à combler le vide nécessaire pour les institutions qui dépendent fortement de la vérification d’identité.

Présentement deux institutions financières utilisent le logiciel pour vérifier l’identité des clients. Le joyau technologique de Charlette N’Guessan utilise des images en direct ou des vidéos enregistrées par téléphone et en atteste l’authenticité. Il fait savoir à l’utilisateur si l’image correspond à celle d’une personne réelle ou s’il s’agit d’une image existante.

L’heureuse gagnante a reçu 33 000 $, et les autres finalistes ont reçu 13 000 $ chacun.

Pour rappel le prix africain pour l’innovation en ingénierie a été initié par la Royal Academy of Engineering au Royaume-Uni en 2014. L’Académie identifie et prime des entrepreneurs qui apportent une solution novatrice aux problèmes urgents rencontrés dans nos sociétés.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici